• apres l’achat

     

     

    Le bon feu

    Pour obtenir une combustion émettant peu de gaz nuisibles et maintenir les vitres sans suie, il est recommandé de faire brûler le bois de haut en bas durant la phase d'échauffement.

    Utiliser à cet effet, outre les habituelles bûches de bois, un module d'allumage composé de 4 à 6 bûchettes de sapin présentant une section de 3 x 3 cm env. et longues de 20 cm, ainsi qu'un produit allume-feu, p. ex. des copeaux de bois liés dans de la cire (fig. 4.3). Éviter au possible d'utiliser du bois de chêne pour faire démarrer le feu !

    Mettre le régulateur d'air de combustion en position “plein l´arrivée d´air de combustion“ et ouvrir la grille de décendrage (s´il existe). Si la géométrie de la chambre de combustion s'y prête, disposer alors les bûches en croix, puis déposer le module d'allumage sur ces bûches en veillant à ce que les bûchettes inférieures du module d'allumage soient placées transversalement aux bûches supérieures de la pile de buches. Si la chambre de combustion est étroite et haute, poser les bûches debout contre sa paroi arrière. Si elle est large et peu profonde, déposer alors les bûches en veillant à ce que leurs extrémités ne soient pas orientées en direction de la fenêtre et en laissant un espace d'environ un centimètre entre les bûches. Allumer ensuite les allume-feu et fermer la porte.

    Le feu se propage lentement du module d'allumage en direction des bûches. Cette méthode présente l'avantage d'engendrer une combustion sans fumées et, le bois se consumant lentement, la prochaine recharge de bois doit être réalisée plus tardivement.

     

    Conseil:
    Afin d'améliorer la combustion et le chauffage plus rapide durant la phase d'échauffement du poêle-cheminée, il est conseillé de laisser une couche de cendres de quelques centimètres d’épaisseur dans le fond de la chambre de combustion.

| mentions légales
| Recommander le site
| Imprimer la page